Comment déterminer votre capacité d’IOBSP ?

Déterminez votre capacité IOBSP

L'attestation de compétence professionnelle d'IOBSP s'obtient de trois manières seulement :

  1. La formation bancaire et professionnelle
  2. L'expérience bancaire professionnelle, avec formation théorique complémentaire
  3. Certains diplômes.

Référence : Arrêté du 20 mars 2019 portant modification de l'arrêté du 9 juin 2016 portant approbation des programmes de formation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement

La formation bancaire professionnelle par un Organisme de formation

Première source d’obtention de la compétence professionnelle, celle-ci est le moyen le plus certain pour un IOBSP tel qu’un Courtier en crédits de remplir les obligations issues de la Législation ou de la Réglementation. Elle permet de bénéficier, soit d'un approfondissement, soit d'une mise à jour des connaissances techniques, soit d'une découverte de ces connaissances, selon votre situation personnelle.

L’ISFI propose deux formules de formation, toutes basées sur un fort dispositif numérique et digital, avec ou sans accompagnement par un Formateur.

L’Intermédiaire bancaire, l’IOBSP, exerce une profession réglementée. La détention d'une attestation de réussite au test de compétence professionnelle d'IOBSP est un atout, tant vis-à-vis des Clients que dans une optique de carrière professionnelle.

Comme la législation, les techniques bancaires évoluent sans répit. La Conformité bancaire, indispensable, doit s’adapter sans cesse. Il faut pourtant préserver la liberté d’entreprendre et l’efficacité commerciale. La protection du consommateur est primordiale. Bref, consacrer quelques semaines à perfectionner ou à mettre à jour des connaissances, à combler, le cas échéant, quelques lacunes, n'est jamais un temps perdu.

La validité de la formation d'IOBSP est attestée par la remise du Livret individuel de stage complété et visé, ainsi que de l'attestation de réussite au contrôle final des connaissances. Ce dernier est basé sur un QCM (Questions à Choix Multiples) élaboré selon une méthode rigoureuse, enrichi et mis à jour régulièrement.

L'expérience bancaire professionnelle

Deuxième source de compétence professionnelle. Pour être reconnue comme dérogatoire à la formation professionnelle, différentes expériences peuvent être prises en compte, selon la catégorie d'IOB d'exercice du métier et selon la nature d'expérience détenue :

Quel que soit l'établissement de crédit, l'expérience de l’Intermédiaire en crédits doit être acquise dans "la réalisation d'opérations bancaires ou de services de paiement". La transformation de l'expérience professionnelle en compétence professionnelle est soumise à la production de justificatifs, à la charge des employeurs concernés.

Attention : depuis le 15 avril 2014, l'expérience professionnelle intégralement acquise en tant que TNS ne permet plus l'inscription au Registre de l'ORIAS. Depuis le 21 mars 2019, l’expérience professionnelle doit être complétée par une formation théorique spécifique, d’un volume de quarante (40) heures. Si l'expérience professionnelle provient d'un Etat membre de l'Union européenne, elle doit être complétée, notamment par une formation spécifique de vingt-huit (28) heures.

Dans tous les cas, l’obligation de formation continue de sept (7) heures par année civile s’impose à tous les IOBSP, quelles que soient les sources de leur compétence professionnelle.

Les formations spécifiques de l'ISFI permettent de transformer des acquis professionnels en compétence professionnelle.

Des diplômes

Troisième source de compétence professionnelle. Pour être reconnus comme dérogatoires à la formation professionnelle, il est impératif que le diplôme soit :

et (condition cumulative) :

Lien vers le site du RNCP pour consultation des diplômes déclarés dans le code NSF 313 : http://www.rncp.gouv.fr/

Les titres et diplômes étrangers sont soumis au même régime : c'est leur inscription, par l'Organisme de formation qui les délivre, dans le code NSF adéquat (Répertoire NCP) qui détermine leur validité en regard de la Réglementation des IOBSP.

La reconnaissance des diplômes est soumise à la production des titres considérés. Il appartient à l'Organisme de formation de procéder à l'enregistrement au RNCP, démarche longue.

Les diplômes, même juridiquement reconnus comme source de compétence professionnelle, comportent rarement des éclairages utiles sur les notions intéressant les Intermédiaires, notamment les IOBSP. Dans tous les cas, la formation continue de sept (7) heures par année civile s’impose à tous les IOBSP.​

Les parcours de l’ISFI sécurisent la pratique professionnelle.

Pour déterminer efficacement votre besoin exact et individuel de formation de Courtiers en crédits ou d'IOBSP, les informations suivantes sont indispensables :

Exercice du métier :

Expérience professionnelle :

Diplômes:

Avec ces informations, votre demande sera traitée plus rapidement et plus précisément.